15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://www.grainesdereflexion.com 300

4 conseils pour réussir sa brioche maison

Ohlala cette brioche était juste démente ! On en a fait notre petit déjeuner pour les deux derniers jours, nature ou avec une petite pâte à tartiner…
Cela m’a donné envie de te partager mes 4 conseils pour obtenir une brioche moelleuse à souhait, et éviter les pâtes raplapla et dures comme la pierre

Mes 4 conseils pour réussir ta brioche :

  • Utiliser de la levure de boulanger fraîche. On voit souvent dans les recettes une équivalence levure de boulanger fraîche/sèche. Pour avoir testé les deux de nombreuses fois, la texture et surtout la saveur ne sont pas du tout les mêmes. La levure de boulanger fraîche permettra une meilleure pousse, et la saveur de la brioche aura beaucoup moins (voire pas du tout) de petite saveur aigre de levure.
  • Pétrir la pâte suffisamment longtemps. C’est vraiment la clé qui te permettra d’obtenir une brioche plus moelleuse. On recommande de pétrit la pâte au minimum 10minutes, voire 15 (ce que je fais). Vive le robot dans ce cas ! Pétrir la pâte suffisamment longtemps va permettre de développer le réseau de gluten. C’est ce réseau qui va conférer une souplesse à ta pâte et permettre une bonne pousse, donc une texture moelleuse et aérienne.
  • Ne pas lésiner sur le beurre. Une brioche c’est de la farine, de la levure, du sucre, des oeufs et du beurre. Si on mange une brioche, on la mange comme elle est, on ne se dit pas « je vais mettre moitié moins de beurre, ça sera moins gras », ce ne sera pas une brioche. Le beurre va enrichir la pâte, avec les oeufs, il va participer à sa texture et notamment à son « filant » que l’on aime tant. Je mets personnellement 110g de beurre pour 250g de farine.
    D’ailleurs, pour une brioche comme j’en prépare avec une portion de 100g, cela représente « seulement » un apport de beurre de 20 à 25g. Soit une grosse dose de beurre quand on tartine du pain (les petites plaquettes de beurre individuelles font 15 à 20g). Rien de bien dramatique donc.
  • Dernier conseil, choisir un moule adapté. Cela peut paraître évident mais on peut avoir tendance à prendre un moule trop petit (par exemple pour des brioches individuelles) ou trop grand. Un moule adapté permettra une bonne répartition de la pâte, donc une jolie forme et surtout la brioche sera plus aérienne. Dans un moule trop grand, la brioche va s’étaler et ne pas gonfler en hauteur : on aura une brioche raplapla et plus compacte. Dans un moule plus petit, la brioche ne pourra pas bien se développer, et sera également plus compacte.
    J’aime personnellement prendre un moule à cake rectangulaire pour ma pâte à base de 250g de farine. La brioche lors de la dernière pousse pourra bien se développer et sera « encadrée » par le moule. C’est en plus la forme la plus pratique pour couper de beaux morceaux de brioche. 

Dis moi si tu tentes ces conseils, si ta brioche est désormais aussi moelleuse et fondante qu’espéré !
Tu peux aussi me partager tes propres astuces, qui sont toujours très enrichissantes pour réussir à coup sûr ses brioches.

Partager:
Categorie:Les recettes
Articles précédents
Pancakes moelleux et épais : ma recette, mes conseils

0 Commentaires

Laisser un message