15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://www.grainesdereflexion.com 300

Découverte à cogiter – juin 2018

Voici la nouvelle édition des découvertes à cogiter ! On parle tant introspection que gourmandise aujourd’hui. On attaque les thèmes qui m’ont faite vibrer sans plus attendre :

Quand s’en ira la peur – Manon LECOR

Si tu me suis sur instagram, tu as vu passer ce livre en story il y a quelques semaines. J’ai découvert Manon il y a peu, et sa personne me touche vraiment et j’ai l’impression d’être très proche de tous les ressentis qu’elle exprime.

C’est une jeune auteure qui vient de publier son premier roman, quand s’en ira la peur.

Voici le résumé :

Jeune femme indépendante de vingt-six ans, Gabrielle vit à Paris et a un job de rêve mais depuis quelques temps elle ressent de drôles de choses, de curieuses impulsions qu’elle ne contrôle pas. Est-elle en train de devenir dangereuse pour ses proches ? Après un tour chez le psychiatre, Gabrielle découvre qu’elle fait un « burn-out ». Elle va ouvrir les yeux sur sa vie qui n’est parfaite que sur le papier. Ne serait-il pas temps de s’écouter vraiment ? De trouver sa voie ? Passion oubliée, amitiés délaissées, sentiments étouffés, Gabrielle découvre que le plaisir est une condition sine qua nonpour vivre. Sur les conseils de sa famille et de sa meilleure amie, elle quitte sa zone de confort et s’envole pour New York.

La plume de Manon est très fluide et a ce petit quelque chose qui fait que l’on plonge immédiatement dans la peau du personnage principal. J’ai lu ce roman en quelques soirées (pourtant, je suis trèèèès longue à lire). Sans tomber dans des clichés un peu vite vus, j’ai pu ressentir toutes les émotions que j’attends d’un livre « détente ».

Et pourtant… Des questions très personnelles sont posées dans ce livre. Et qui me touchent particulièrement, moi qui suis en pleine reconversion. Gabrielle est en plein dans cette crise existentielle que vit une bonne partie de la génération Y. Dois-je me tuer au travail ? Tous ces sacrifices pour arriver où je suis, pour finalement ne pas être heureux.se ? Quel est le sens que je veux donner à ma vie ? Y a t-il une autre voie que celle toute tracée que l’on nous montre depuis notre enfance ?

En même temps que Gabrielle mûrissait ses pensées, je me remémorais ces mêmes questions que j’ai eues il y a encore 3 mois. Et je regardais tout le chemin parcouru, et aussi tous les préjugés que j’ai encore à abattre.

Ce livre, je le recommande à toutes les personnes qui se posent trop de questions sur leur avenir professionnel et personnel. Plus qu’une pépite fraîche à lire, c’est aussi un moyen de réfléchir sur nos propres ambitions.

Merci Manon pour ce joli roman, j’ai hâte de découvrir ton futur livre…

Mon hypersensibilité : des clefs pour mieux la vivre avec campag’naturo et Mély

Deux découvertes pour le prix d’une… Je crois que nous avons eu ce mois-ci, quelques télépathies entre hypersensibles. Je venais d’écrire une page sur mon hypersensibilité (parfois, quand j’ai besoin d’exprimer ce que je ressens sans forcément vouloir l’exposer, j’écris une page word sur mon humeur. Ca me décharge de ce trop plein, et parfois m’aide à y voir plus clair), lorsqu’une alerte m’annonce la sortie du nouveau podcast de Delphine Campag’naturo. Je me suis empressée de l’écouter, puisque l’épisode portait sur l’hypersensibilité.

Puis quelques jours plus tard, un article/vidéo de Mély, où celle-ci dévoilait un doux poème sur sa vision de son hypersensibilité.

Le hasard fait bien les choses. J’étais particulièrement à fleur de peau dans cette période. Je me suis sentie revigorgée par Delphine, et apaisée par Mély.

L’hypersensibilité, j’ai en quelque sorte subi cette facette toute mon adolescence. Maintenant j’oscille entre l’acceptation (voire la revendication) et l’envie parfois d’avoir une armure émotionnelle un peu plus coriace.

Nous avons tous une partie de nous qui nous titille. Que l’on a parfois envie de « changer ». Et avec le plus de bienveillance possible, on n’arrive pas toujours à prendre le recul nécessaire. J’ai réussi à accepter mon corps tel qu’il est, ma maladresse, mon esprit dans la lune. Mais mon hypersensibilité touche au plus profond de mes sensations, et c’est encore compliqué de faire avec en toutes occasions.

Bref, merci à Delphine et Mély pour leurs belles publications. Je n’ai plus qu’à ancrer en moi que ma sensibilité est une force.

Petits pois et maïs : légumes ou féculents ?

On passe à tout autre chose et on entame une seconde partie de l’article plus axée nutrition.

J’ai fait une véritable découverte ce mois-ci. Ce que je te partage en général relève plus des sujets à réflexion. Là c’est vraiment quelque chose que j’ai appris que je te partage. Alors peut-être es-tu déjà informé.e car il s’agit simplement de classification alimentaire. Selon toi, les petits pois et le maïs se rangent du côté des légumes, ou des féculents ? Cet article de l’association Miam, qui regroupe des diététiciennes passionnées, te donne une réponse claire. Et j’ai été très étonnée du résultat.

Je n’ai pas encore commencé mes cours de « connaissance des aliments » pour le BTS. Mais à force de lire des livres et de cuisiner, je commence à me faire un petit bagage. Néanmoins, si je savais qu’un des critères de définition du féculent est sa forte teneur en glucides, je ne savais pas ce qui détermine concrètement un légume. Il s’agit tout simplement de sa teneur en vitamine C, qui est conséquente pour tous les légumes. Pas uniquement dans les clémentines et les kiwis donc.

Seconde découverte qui se rapporte à nos deux aliments, les petits pois et le maïs, c’est le taux de glucide par rapport à celui de la vitamine C va préciser s’ils se positionnent donc dans une catégorie plus qu’une autre.

Et enfin dernière découverte, la nature de l’aliment peut changer selon son mode de cuisson/conservation !

Pour moi c’est un véritable révélation qui ne me fait plus voir ces deux aliments comme avant. Et qui va donc changer la manière dont je vais les consommer. Si tu es friand.e des petits pois comme accompagnement féculent et du maïs comme accompagnement végétal, je t’invite à lire l’article qui t’expliquera tout en détail ;).

Podcast Bouffons « Mon gras sûr »

Le podcast Bouffons fait partie de mes chouchous culinaires. Et cette fois, on tape fort en parlant du gras, juste avant les vacances d’été où salades légères et ventres plats sont toujours (trop) à la mode.

Le gras, ce mal aimé depuis des décennies que l’on voit refaire surface depuis quelques temps. Grâce surtout aux omega 3, 6, 9. Mais on voit encore fleurir des offres « 0 % de matières grasses » pour alléguer qu’un produit alimentaire sera bon pour notre ligne.

Je t’ai déjà fait une petite publication sur instagram en réaction à ce podcast, que j’ai vraiment adoré. Il s’agissait de réfléchir à une phrase de … qui intervient dans la première partie : Aujourd’hui on ne mange plus sain, on mange peur.

Cet épisode et cette phrase, touchent du doigt ce que je souhaite mettre en avant dans le podcast avec mes discussions sur notre rapport à l’alimentation.

Quelle relation as-tu avec le gras ? Est-peut être une question essentielle pour comprendre la manière dont tu vois ton corps et ton alimentation.

Je te laisse là avec cette question. Je t’invite vraiment à écouter cet épisode. Et à aller lire mon post sur instagram sur le « manger peur ».

Et toi, quelles ont été tes découvertes du mois ? Question fondamentale, tu es plutôt maïs ou petit pois ?

Partager:
Categorie:Slow life
Articles précédents
3 méthodes pour tenir tes projets sur la durée
Articles suivants
Podcast épisode 19 – Discussion sur l’alimentation avec… Léopoldine (A l’aube fée)

6 Commenter

  • juillet 1, 2018 à 8:58
    Manon Lecor

    MERCI beaucoup pour cette mention dans ton article ! Je suis très touchée <3
    Gros bisous !

    Réponse
    • juillet 15, 2018 à 9:20

      Merci pour ton joli livre Manon <3 !

      Réponse
  • juillet 2, 2018 à 10:38
    Solène

    Je ne comprends pas la peur de l’huile… la bonne huile ! Les gens en général ne savent plus s’alimenter, ont du cholestérol en mangeant trop de mauvais gras tout en fuyant le bon gras… Mais bon je ne suis pas du tout diététicienne 🙊, juste intéressée par ce que je mets dans mon corps… Ce podcast doit être très intéressant !

    À chaque fois que je mange du maïs ou des petits pois je me fais la réflexion sans aller chercher plus loin, maintenant j’ai ma réponse ! Les petits pois frais c’est tellement bon 😍

    Je me demande souvent si je suis hypersensible, parfois j’ai l’impression de ressentir les choses de façon tellement puissante, et parfois je peux regarder un film assez triste sans pleurer 🤔 je vais me pencher sur ce podcast et cet article.

    Le livre me tente bien aussi !

    Merci pour toutes ces belles découvertes 😊

    Réponse
    • juillet 15, 2018 à 9:25

      Bonjour Solène !

      Heureuse que ces découvertes te plaisent <3.

      Je partage totalement ton avis sur le gras. Les personnes faisant la chasse au gras malheureusement limitent l'apport de bonnes huiles, toutes confondues, mais vont par contre consommer des produits laitiers et viandes rouges très riches. C'est une mauvaise information sur plusieurs dizaines d'années, où un repas équilibré était composé de viande et produits laitiers, qui ne comptaient pas pour une part de gras. Et où par contre le beurre et les huiles ont été diabolisés...

      C'est tellement une révélation les petits pois :D. Je viens de faire une soupe de petits pois frais, c'est délicieux en effet et du coup ça nous apporte une bonne part de légumes !

      Quant à ton hypersensibilité, ce n'est pas impossible que tu le sois <3. Si tu comprends bien l'anglais, tu peux aussi faire quelques recherches sur les "high sensitive persons" (hypersensibles en anglais), il y a beaucoup d'articles intéressants dessus.

      Belle journée à toi !

      Réponse
  • juillet 3, 2018 à 6:58
    Campag'Naturo

    Et tu as bien raison de le voir ainsi. L’Hypersensibilité est riche de joie et de bonheur de vivre. Prendre le contre-pied.
    Et tu sembles super bien partie!
    Bravo pour ton article, ton travail et ton podcast.
    Belle journée et merci d’avoir mis en avant mon podcast sur l’Hypersensibilité.

    A bientôt.

    Delphine

    Réponse
    • juillet 15, 2018 à 9:27

      Merci Delphine pour ton doux message !
      Tes podcasts sont une vraie bouffée de bonheur, j’en ressors toujours pleine de motivation <3

      Belle journée !

      Réponse

Laisser un message