15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://www.grainesdereflexion.com 300

Découvertes à cogiter – Février 2019

Avec un peu de retard, voici notre chronique habituelle pour réfléchir ensemble ! Ce mois de février a été riche en podcasts, et pour cause : en débutant la couture, j’ai renoué avec l’audio. Mes mains et mes yeux étant pris à autre chose, les podcasts ont été parfaits pour savourer ces moments de détente. Je te fais donc un article spécial podcasts pour février !

Grand bien vous fasse – Comment survivre à l’effondrement

Il ne se passe pas un mois sans que je ne te parle de Grand bien vous fasse, on va croire que j’ai un partenariat avec eux ! Sérieusement, j’ai beaucoup aimé cette petite émission où intervient Pablo Servigne. Si tu me suis régulièrement, la collapsologie n’a plus de secrets pour toi puisque j’en parle depuis l’été dernier.

Cette émission reprend les bases de ce qu’est la théorie de l’effondrement de notre civilisation. C’est donc un épisode parfait pour celles et ceux qui découvrent cette notion aujourd’hui. Pablo Servigne est toujours aussi pédagogue et doux bien que réaliste. Il réagit aussi cette fois avec son nouvel ouvrage : comment vivre l’effondrement et pas seulement lui survivre. Une vision optimiste de cette période charnière qui fait, légitimement, peur.

On voit qu’une fois le deuil fait, on peut agir à notre échelle pour réinventer une nouvelle société faite de valeurs telles que le partage et l’entraide. Un message positif qu’il est à mon sens important de faire passer. En effet, il est essentiel de comprendre que notre civilisation s’effondre. Et que l’on va droit vers un réchauffement climatique provoquant de grandes catastrophes et une modification de nos sociétés en profondeur. Néanmoins rien ne nous empêche de tirer parti de ce changement pour non pas adopter une vision « survivaliste » individualiste, mais penser et reconstruire une société selon nos valeurs.

Je suis aussi heureuse de voir que les grands médias divulguent de plus en plus ces informations. J’ai vu Pablo Servigne intervenir dans le showtv Quotidien il y a peu d’ailleurs. C’est important que le message passe auprès de tous et toutes. Afin que l’on puisse agir pour limiter les dégâts, se préparer à subir de plein fouet cet effondrement, mais aussi le voir comme une chance de renouvellement positif.

Bons plans (tous les épisodes)

J’ai entendu parler de Bons plans il y a assez longtemps. Et puis faisant une petite overdose de podcasts, je l’ai laissé dans un coin de ma tête, lorsque j’aurai plus le temps. Je pensais à tort qu’il s’agissait d’une émission où on parlait de potager urbain et d’expériences de particuliers. Non pas que ça ne m’intéresse pas, mais pas sur 30 épisodes quoi.

Finalement, les thèmes abordés sont très vastes et tournent tous autour de l’agriculture au sens large. Le potager du particulier, comme celui du pro avec par exemple des témoignages de reconversion vers des exploitations agricoles. Ou encore l’interview du responsable du potager du Roi à Versailles. Des questions de fond sur les nouvelles méthodes de culture (permaculture etc.), ou sur l’intérêt des variétés anciennes.

C’est donc une très belle découverte, et j’écoute tous les épisodes avec plaisir. J’ai particulièrement aimé celui sur les variétés anciennes. En effet, il recadre un peu le débat sur leur intérêt. Une variété ancienne n’est pas forcément synonyme de qualité gustative ou de robustesse. Et il ne faut pas oublier que l’homme a toujours réalisé des modifications dans les variétés de culture en sélectionnant les graines des fruits et légumes qui le satisfaisaient le plus. Est-ce donc un mal d’utiliser des variétés « nouvelles », lorsqu’elles sont produites dans les règles de l’art (pas façon OGM) ? J’ajouterais néanmoins que l’intérêt des variétés anciennes sur le blé spécifiquement, est que celles-ci sont moins riches en gluten et donc moins à risque de développer une intolérance.

La méthode scientifique – La quête du gras

Toujours en quête de petits documentaires sympa en lien avec l’alimentation et mes études, voici une belle émission sur le gras. Le gras souffre de préjugés mal fondés depuis des dizaines d’années. J’entends encore beaucoup dire que pour mincir ou être en bonne santé, il faut manger sans gras.

Pourtant le gras, les acides gras plus précisément, est essentiel au bon fonctionnement de notre corps.

Cet épisode dédié au gras remet en place quelques idées reçues. Faut-il manger du gras ? Tous les gras sont-ils bons ? Le gras est-il la cause de l’obésité ?

On apprend à dédiaboliser les acides gras saturés. Qui s’ils sont à consommer avec modération, font partie de l’équilibre alimentaire. On réalise aussi que le tissu adipeux (là où se loge le gras dans notre corps) a un rôle endocrinien essentiel. Il régule entre autre l’appétit, et les chercheurs en font une piste pour aider les personnes en obésité à réduire leurs sensations de faim.

J’aime ces émissions qui prennent les tendances à contre courant. Pour expliquer, avec des sources scientifiques fiables, les besoins réels de notre corps.

C’est compliqué de se positionner en nutrition car c’est un secteur de recherche très récent. On ignore encore beaucoup de choses, et il n’est pas rare de voir une hypothèse réfutée par une autre. On avance à tatillon, et c’est essentiel de se tenir au courant des nouvelles avancées. Ce genre d’épisode permet de se mettre à jour sur ce que l’on croyait vrai, et qui en réalité est plus nuancé voire plus du tout d’actualité.

On mange quoi (de bon) ce soir

On mange quoi (de bon) ce soir ? Est un tout jeune podcast proposé par une très chouette diététicienne que tu peux suivre ici. A travers ces épisodes, on découvre la relation à l’alimentation d’une personne comme toi et moi. Quelle vision a t-elle de l’alimentation ? A t-elle un rapport apaisé avec ce qu’elle mange ?

J’aime beaucoup le fait que les personnes interviewées soient comme toi et moi. On retrouve les difficultés que l’on peut avoir au quotidien pour bien manger. Mais aussi on peut s’identifier aux chemins de vie qu’elles ont eu. J’ai particulièrement aimé l’épisode 3 avec Sonia qui nous parle de ses intolérances alimentaires. Il n’est pas facile de manger équilibré et de se régaler lorsque l’on souffre de multiples intolérances, ou (comme pour moi) d’un ventre sensible.

Mais dans ce podcast on parle aussi de gourmandises, de plats préférés. Je me prête volontiers au petit quizz de fin d’épisode « si tu étais un légume, tu serais… » !

Bref un podcast qui m’aide à mieux comprendre les problématiques liées à l’alimentation et au rapport qu’ont les personnes avec leur assiette. J’y vois un moyen d’affiner ma compréhension de l’humain, pour mieux accompagner mes futurs patients une fois diplômée !

Dis-moi si tu as des podcasts chouchous en ce moment !

Partager:
Categorie:Réflexions
Articles précédents
Podcast épisode 34 – Préjugés sur l’alimentation, où est notre pensée critique ?

0 Commentaires

Laisser un message